Nature sauvage-2014

Édité dans mon recueil « Volatiles » en 2017

Nature sauvage

Sérénité

Tranquillité

Au milieu d’arbres centenaires

Soudain l’herbivore

Surgissant

Sautillant

Surprenante rencontre inattendue

Courant dans ce décor

J’apprivoise mon environnement

Me fait discret

Guettant

Observant

Ambiance apaisante

Repos de l’être retourné à la source

De bien-être et de douceur

Étrange volupté enfouie

Les secrets de la nature sont amples

Il faut savoir tendre l’oreille

Moult oiseaux entonnent des chants joviaux

Accueillants

Berçants

Accompagnés de bruits sourds

De crépitements de feuilles

De caresses du vent sur cette verdure

C’est la fin de l’été

Quelques feuilles mortes dorment au sol

L’automne pointant le bout de son nez

À petits pas

Je reprends ma marche

D’un pas lent

Tranquillement

Continuant d’observer

D’en prendre plein la vue

Maculé d’un rayon de soleil

Perçant les espaces libres entre les cimes

Me ré-oxygénant

Dans ce poumon naturel qui m’est offert

Accord parfait

Symbiose

Osmose

Je recharge mes batteries naturellement

Au milieu des chênes et noisetiers

J’aperçois les arbres mort couchés

Recouverts de mousse

Les lianes de lierre pendantes

Qui agrémentent le décor

Noisettes et glands parsèment le tapis de terre

Ils tombent de tout leur poids

Les feuilles en font ainsi

Valsant

Lentement

Comme des plumes

Avant de se poser délicatement à terre

Au gré des sautes de vent

La biodiversité des êtres

De la vie dans toute sa splendeur

Quelques limaces orangeâtres

Rampent sur les chemins

Des petits papillons et moucherons

Veillent sur les fougères

S’enivrant

Se rafraîchissant

La cueillette des champignons se fait attendre

Nature si bien faite

Reposante mais alarmante

Elle prévient de tous les dangers

Et protège ceux qui s’y aventurent

À condition de la respecter en retour

De savoir l’écouter

Malheur à ceux qui la détruise

Ils font mal à la vie

Ils font mal aux origines

Les origines du monde

De la création

De la vie

Préservons-la

On lui doit tout

Je dois la quitter

Je sors

Me voilà

De retour à la dé-civilisation

Romain Boulmé « Suerte »

© Tous Droits Réservés-2014

Publié par romanitosuerte

Autodidacte, poète, auteur, photographe, généalogiste. J'aime l'art, j'aime le beau en général. Le beau n'est pas toujours là où l'on croit. Le beau est partout parfois même il se cache... Je suis fasciné par les génies, les cabossés, les pirates, les écorchés, ceux qui ont des bleus à l'âme avec un cœur empli de flammes !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :