J’irai slamer sur vos tombes-2014

Moi, j’irai slamer sur vos tombes

Dès que j’en aurai l’occasion

Le temps que l’on m’incombe

Je soignerai mon élocution

Venir vous rendre hommage

Est le plus beau des pèlerinages

Je dédie les mots de ce poème

Aux grands de ce monde disparus

Des pensées dispensées je parsème

À chaque distance parcourue

Moi, j’irai slamer sur vos tombes

Mais pour échapper à l’hécatombe

Je tournerai sept fois ma langue

Sur ma feuille de papier mâché

Évitant que mes rimes tanguent

Et qu’à nouveau vous succombiez

C’est la rencontre entre deux mondes

Celui qui fut et puis… celui qui tue

Un contre la montre des plus immondes

Entre la mort et le temps suspendu

Moi, j’irai slamer sur vos tombes

Pour rallumer le flambeau de la vérité

Traversé par vos ondes vagabondes

Retransmettre ce souffle d’humanité.

Vous, les éveilleurs de conscience,

Par vos lueurs continuez d’enluminer

Vos voix ont bravé toutes les sciences

Mais où sont donc passés les illuminés ?

Où sont passés ces génies immortels ?

Ces morts vivants, ces non conventionnels

J’irai slamer sur vos tombes précieuses

Délaissant mes mortelles charentaises

Parce que votre écoute est silencieuse

Parce qu’elle m’inspire et m’apaise

Je braverais les tempêtes de vents

Me laisserais guider par vos chants

Loin des trompettes de la renommée

Et du folklore d’apparences illusoires

Loin de ces royaumes de futilité

Où les sabliers consument l’auditoire

Moi, j’irai slamer sur vos tombes

Recevoir les inspirations nourricières

Faire jaillir les mots tels des bombes

Pour les indispensables de cimetières

Par des attentats verbaux déclamés

Raviver les gerbes de fleurs fanées

Qui ornent vos couronnes posthumes

De poètes maudits vêtus en costume

Simple considération de circonstance

Avant de vous tirer ma révérence

Romain Boulmé « Suerte »

© Tous Droits Réservés-2014

Publié par romanitosuerte

Autodidacte, poète, auteur, photographe, généalogiste. J'aime l'art, j'aime le beau en général. Le beau n'est pas toujours là où l'on croit. Le beau est partout parfois même il se cache... Je suis fasciné par les génies, les cabossés, les pirates, les écorchés, ceux qui ont des bleus à l'âme avec un cœur empli de flammes !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :